Les métiers de AiR

3 métiers pour une QAI maîtrisée

La Qualité de l’Air Intérieur est un volet majeur des problématiques environnementales : la plupart d’entre nous passe plus de temps dans un environnement fermé qu’à l’air libre. L’étude et l’amélioration de la QAI impliquent la mise en commun de 3 savoir-faire distincts :

L’étude du besoin : chaque environnement clos dispose de caractéristiques propres. Les matériaux qui le composent, les systèmes de ventilation, les modes d’utilisation du lieu, etc. Les bureaux de contrôle sont les acteurs professionnels les plus à même de rédiger un cahier des charges conforme aux besoins inhérents au bâti concerné.

Le contrôle et la mesure : l’échantillonnage de l’air est particulièrement important dans la gestion de la QAI. Il est primordial de prélever des échantillons représentatifs de la réalité. Pour cela, les concepteurs et fournisseurs de solutions de mesure apportent leur expertise à l’association AiR afin de proposer les outils les mieux adaptés aux personnes en charge de la surveillance de la QAI.

L’analyse : une fois prélevé, l’échantillon d’air doit subir une analyse en laboratoire. Cette analyse est fondamentale : elle révèle les teneurs en contaminants présents dans l’air respiré au quotidien. Les composés recherchés lors de l’analyse sont le benzène et le formaldéhyde, des polluants prioritaires dont les effets nuisibles ont été avérés.

Les membres d’AiR appartiennent à ces 3 métiers. La synergie de leurs savoir-faire permet de construire une offre cohérente aux responsables d’ERP et d’engager des partenariats constructifs, sources de solutions innovantes pour l’amélioration de la QAI.

Les membres